Follow Five Ten

  • Facebook Page: 48708964129
  • Twitter: 5ten
  • Vimeo: fiveten
  • YouTube: FiveTenTV

Loic Timmermans Vice-champion du Monde

 
Loic Timmermans Vice-champion du Monde
Loic Timmermans Vice-champion du Monde
Loic Timmermans Vice-champion du Monde
 
September 20, 2010 -  Loic Timmermans    
 

C'est après un mois d'entrainement intensif que vient cette superbe récompense à Edinburgh. Je ne m'y attendais pas du tout et suis super content.

Voilà un petit récit du séjour sur place.

Vidéo de la finale et du podium ici

 

Cela fait donc depuis fin juillet que je m'entraîne pour ce championnat, je me suis entraîné principalement avec Mathilde Brumagne et Christophe Depotter dans différentes salles de Belgique mais aussi une salle en Hollande et 3 autres enAllemagne. On a donc fait pas mal de 'à vue' et ça ma beaucoup aidé je pense pour cette compète.

Je suis parti mercredi après-midi avec notre grande délégation belge de 15 grimpeurs pour Edinburgh.

Nous sommes arrivés à l'hotel le soir, on a diner puis tout de suite été dormir.

Le lendemain (jeudi), c'est la première voie de qualifiquation, une voie sur le mur gris de gauche qui a l'air très technique avec une fin en toit.

Je passe 54eme donc j'ai bien le temps de m'échauffer et de voir les autres grimpeurs dans la voie. Personne n'enchaîne la voie, quelques grimpeurs passent le toit mais tombent tous avant le bac final.

C'est mon tour, je sais que je suis bien échauffé et je connais cette section finale par coeur. Je ne traîne pas dans le début et arrive à bien me refaire avant le toit. Ensuite je me lance dans ce toit, les mouvements ne me parraissent pas si dur et j'enchaîne assez facilement la fin. Par la suite, 2 autres grimpeurs enchaîneront également la voie.

Je suis donc 1er ex-aequo avec 2 autres après cette première journée.

Vendredi, jour de la deuxième qualifiquation, cette fois-ci j'ai une voie sur le mur orange. Pleine de bonnes prises, celle-ci à l'air plus facile que la première.

Sans surprise nous sommes 18 à l'enchaînner.

Je reste toujours 1er ex-aequo avec Sebastian Halenke et Martin Bergant, je suis donc qualifié pour la demi-finale.

Samedi, jour de la demi-finale et de la finale, après de petits soucis d'organisation, on peut rentrer dans l'isolement. La salle d'échauffement n'est pas très grande, mais comme je passe dernier j'aurai plus de place pour m'échauffer.

Ma demi-finale se trouve sur le mur gris de gauche et a à nouveau l'air technique avec un petit toit en haut. Je comprends tous les mouvements à la lecture et la voie ne me semble pas aussi dur que la demi-finale de l'année passée à Valence. Une première dans ma carrière, je dois prendre une petite voiturette de golf, spécialement mise à disposition pour amener les compétiteurs à 'la chaise' avant la voie.

Je pars dans la voie sans trop de stress et passe tous les mouvements asses facilement. J'arrive à trouver un bon repos avant le toit final et enchaîne la voie. Nous serons 4 à enchaîner la voie. Je suis maintenant 1er ex-aequo avec Sebastian Halenke et qualifié pour la finale. Comme Martin Bergant chuta trop tôt dans la voie, il ne fut pas en finale.

A peine le temps de manger et de sortir se raffraîchir qu'il faut déjà retourner dans l'isolement. On s'occupe comme on peut et à nouveau il y a un problème d'organisation puisque la lecture est avancée à cause de la présentation des grimpeurs. Je ne m'inquiète pas car je passe dernier. Je peux donc bien m'échauffer pour ensuite reprendre la petite voiturette de golf vers la chaise derrière le mur. C'est un moment où on se prépare avant la voie, on s'encorde,... mais on se prépare aussi mentalement. C'est assez difficile quand on entend le public qui hurle pour encourager Sebasian Halenke qui passait avant moi... C'est à mon tour, je relis un peu la voie, le passage dans le toit que je redoute et le début avec les dégaines à clipper bizarement. Une fois dans la voie, je fais abstraction de tout et suis concentré. Le début passe finalement facilement et j'arrive jusqu'à la section du toit. Là, c'est la confusion, je remarque que ma méthode ne passe pas et je dois improviser... ça fonctionne, j'arrive à me retourner et à me refaire un peu. Je repars et arrive sur un grand mouvement, au moment où je voulais dynamiser, je vois ce bord sur ma gauche et le prend comme prise intermédiaire. Heureusement, il tient et je peux alors faire le pas. Ensuite, je suis assez explosé et fais encore quelques mouvements à l'arrache.

Je vois de loin Sébastien Berthe qui me dit : 2ème! Et la suite ne fut que des moments de joie.

Merci à mes sponsors: FIVE TEN -  PETZL CAB et à  Christophe Depotter Fred (entraineur physique)... etMathilde avec qui je me suis entraîné !

 

Popular Stories

The Nightmare Before Sendmas (Hopefully!!!) - Erica Carlson
Erica Carlson
11-27-2014 - 
About a week ago, we had the first Alberta Climbing Association (ACA) comp...
The Mite of the Cave, Working on the Project - Ferran Guerrero Hervas
Ferran Guerrero Hervas
11-25-2014 - 
After a section to write my chronicles time, I'm back here, not in...
Boulders in Gatineau - Hans Montenegro
12-02-2014 - 
This post shows the boulders in Gatineau (Luskville, bloc du penguin and Home...
My Last ABS Season - Zoe Steinberg
Zoe Steinberg
12-08-2014 - 
There have definitely been times where I’ve neglected to update this as much...